Soutenir les jeunes chercheurs

… pour pouvoir, un jour, se souvenir.

Aidez-nous à financer les prochaines grandes avancées de la recherche !

#CheckTesSouvenirs

Prévenir, Soigner,

Guérir ...

La victoire sur la maladie d’Alzheimer est une réalité !

Grâce aux dernières grandes avancées de la recherche nous savons qu’une victoire sur les maladies neurocognitives est proche. Néanmoins, face au manque de moyens de la recherche, en particulier pour les jeunes chercheurs, il est urgent d’agir. L’emploi des jeunes scientifiques est précaire et constitue un risque dans la continuité des recherches. Il est important de les soutenir !

1000000

Personnes malades en France

225000

Nouveaux cas par an en France

1800000

Malades en Europe en 2050

LES GRANDES AVANCÉES DE LA RECHERCHE

Vos dons en action

Dr Bérénice Hatat

ALLOCATION DOCTORALE

Grâce à Vaincre Alzheimer, des jeunes docteurs sont formés et participent aux avancées de la recherche. C’est le cas du Dr. Bérénice Hatat qui a réalisé sa thèse sous la direction du Pr. Patrick Dallemagne et du Dr. Sylvie Claeysen.

La jeune docteur Bérénice Hatat a eu des résultats très encourageants lors de ses 3 années de recherche. Son équipe a mis au point une molécule à triple action. Les résultats sont concluants ! Cette molécule restaure les déficits mnésiques et ralentit la progression de la maladie d’Alzheimer sur les modèles expérimentaux.

GRÂCE AUX SUBVENTIONS VAINCRE ALZHEIMER

Nos jeunes chercheurs au coeur
de grandes découvertes

2009

Dr. Hansmannel

Identification de nouveaux facteurs de prédisposition génétique dans Alzheimer.

2014

Dr Bérénice Hatat

Conception du Donécopride, candidat-médicament ouvrant la voie à de nouveaux traitements multi-cibles.

2015

Dr Salgueiro Pereira

Découverte de nouveaux fragments neurotoxiques puissants dans Alzheimer.

2016

Dr Jean Michel Paumier

Identification de MT5-MMP, une nouvelle cible thérapeutique prometteuse dans la maladie d'Alzheimer.

2018

Dr Maria Magiera

Identification d’une voie thérapeutique innovante ciblant les modifications du squelette des neurones, afin d’empêcher leur dégénérescence.

2020

Dr Geoffrey Canet

Mise au point d'un traitement pharmacologique limitant l'action pathologique des hormones du stress dans Alzheimer.

SOUTENIR L'INNOVATION POUR VAINCRE ALZHEIMER

Les nouveaux projets prometteurs
de nos jeunes chercheurs

Objectif : 40.000 €

Projet du Dr Giustiniani

SUBVENTION PILOTE

Dans la maladie d’Alzheimer, la protéine Tau s’accumule de façon toxique dans les neurones. C’est elle qui participe à la dégénérescence du cerveau. La protéine FKBP52 interagit avec Tau. Or, elle est fortement diminuée dans le cerveau de patients Alzheimer. Ainsi, la diminution anormale de cette protéine pourrait être impliquée dans le développement de la maladie.

La réalisation de ce projet devrait permettre de comprendre rôle de la protéine FKBP52 sur le métabolisme de Tau et son implication dans le développement de la maladie. La prévention de la diminution ou le rétablissement de FKBP52 pourrait ralentir la progression de Tau et donc la maladie d’Alzheimer.

Projet du doctorant T.Yacoub

ALLOCATION DOCTORALE

Les aptamères sont de courts fragments d’ARN (copie transitoire de l’ADN, correspondant à un ou plusieurs gènes). Ils ont la capacité de se fixer sur une molécule spécifique. Un seul aptamère est actuellement disponible, depuis 2004, comme médicament pour la dégénérescence maculaire.

L’équipe du Dr. Leclerc, dont fait partie Taher Yacoub, propose une stratégie de conception in silico d’aptamères modifiés pour optimiser leurs propriétés et augmenter leur probabilité de passer les essais cliniques. La cible est la sécrétase BACE-1, une des enzymes qui intervient dans la production de la protéine bêta-amyloïde qui s’accumule dans le cerveau des malades d’Alzheimer.

Objectif : 120.000 €

Objectif : 100.000 €

Projet de la doctorante M.Célestine

SUBVENTION D'EXPERTISE

Au cours de sa thèse au sein de l’équipe du Dr Dhenain, Marina Célestine a étudié le rôle du bêta-amyloïde dans la maladie d’Alzheimer. Le bêta-amyloïde est une protéine centrale dans Alzheimer, mais on ne sait toujours pas exactement comment cette protéine agit.

Les recherches de Marina Célestine, financées par Vaincre Alzheimer, ont montré que selon les formes de bêta amyloïde présentes dans le cerveau, différentes maladies d’Alzheimer pourraient être développées avec des symptômes plus ou moins différents selon les cas. Puisqu’il existe une grande diversité des formes de bêta-amyloïde, il est important d’identifier le niveau de toxicité de chacune des formes. Le but est de cibler la forme la plus toxique pour l’éliminer et empêcher sa propagation dans le cerveau.

VOS AVANTAGES FISCAUX

La déduction fiscale

Réduction de votre impôt

VOTRE GÉNÉROSITÉ RÉCOMPENSÉE

Vos dons à la Fondation Vaincre Alzheimer sont déductibles à hauteur de :

  • 66% de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20% de votre revenu imposable)
  • 75% si vous êtes redevable de l’IFI
  • 60% si vous êtes une entreprise assujettie à l’impôt sur les sociétés (dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires).
ENCART-RED-FISCALEV2